Le blog de Pascal Puireux - Conseil de Direction

chroniques pour chefs d'entreprise et cadres dirigeants

rapprochez-vous de votre garde rapprochée, mettez-vous au vert !

Publié le 4 Octobre 2011 par pascalpuireux

montagne3.jpg

Après la semaine idyllique que nous venons de passer  sur le plan météorologique, les envies de voyages, de s’échapper du quotidien, de voir autre chose ont ressurgi à une vitesse grand (TG) v.

Suffit-il d’un rayon de soleil pour que, d’un coup, on trouve enfin le temps de s’enfuir et de profiter des belles choses de la vie ?

Oui, mais voilà, sitôt rentrés, la plupart d’entre nous retrouvons  vite le rythme effréné de tous ceux qui s’agitent au quotidien, débordés qu’ils sont à régler toute la charge de travail qui s’est accumulée, notamment pendant ce fameux week-end prolongé au soleil.

C’est la raison pour laquelle j’encourage régulièrement la mise au vert des équipes de direction, celles qui assument les principales responsabilités au sein de l'entreprise. C’est l’occasion de prendre le temps pour renforcer la cohésion du groupe, si essentielle à la bonne marche de l’entreprise et de trouver le temps de se parler vraiment, si difficile lorsque l’on a constamment la tête dans le guidon.

Au travers des séminaires de direction que j’ai pu organiser et animer ces dernières années, j’ai constaté tout le bien et le bénéfice que cela représentait pour les hommes.

C’est souvent l’occasion :

-          d’apprendre vraiment à se connaître et à se (re)découvrir

-          de mieux communiquer ensemble, de partager la confiance

-          d’anticiper et se préparer ensemble à affronter les prochains défis

-          de régler les tensions, les conflits, crever les abcès et lever les non-dits

-          de se sentir plus forts, les uns avec les autres. 

 

Evidemment, pour que ce temps fort soit réussi, il faut aussi penser à lier l’utile à l’agréable. C’est la raison pour laquelle je prévois toujours une partie « plaisir » comme par exemple la visite et la dégustation de grands crus dans un domaine viticole, la rencontre avec un chef  étoilé dans le cadre de repas gastronomiques, …

Alors bien sûr, certains me diront qu’en cette période de crise, nul n’est besoin d’engager des dépenses qui pourraient paraître superflues … Et pourtant, c’est lors de ce type de réunions « au vert » que la créativité, l’échange, l’analyse, la vision et bien sûr la cohésion de groupe se développent très fort. Et le premier gagnant, c’est l’entreprise car elle peut alors compter et s’appuyer sur des ressources si essentielles à son développement. Encore une fois, ce sont les hommes qui font avancer l’entreprise, prenez soin d’eux pour elle.

Commenter cet article

Guy Perier 23/07/2014

Merci pour ce constat important : prendre du recul en mêlant réflexion et plaisir est capital pour une équipe de direction. Chef d'orchestre professionnel, ancien manager, ma pratique d'ateliers de team building par la musique m'en apporte régulièrement la preuve. Et quant à la question du coût engendré, au risque de paraitre trop cultureux, je cite souvent les conclusions du sociologue Marcel Mauss. Il met en évidence que la motivation des individus dans une activité de groupe - ce fameux engagement au delà de ce qui est strictement prévu - n'est possible que si l'organisation sociale est en retour capable de dons gratuits (Fêtes municipales, feux d'artifices, concerts gratuits par exemple)... Pourquoi les entreprises commerciales seraient-elles les seules organisations à échapper à cette règle ?

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog